fbpx

Combien s’élève une semaine dans un luxueux chalet à la montagne ?

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Entre les stations de prestige de Courchevel, Megève, Méribel, Saint-Martin de Belleville, Val-D’isère et autres, les vacanciers disposent d’un large choix pour profiter de la neige dans les Alpes françaises.

Cimaples reste l’unique réseau autonome de l’immobilier de standing à la montagne. Il a bien observé ces diverses stations mentionnées plus haut pour déduire l’état des lieux des marchés de la transaction et de la location de biens haut de gamme. Si vous vous demandez combien s’élève une semaine de vacances à Courchevel ou dans un chalet à Val-D’isère, Cimaples peut vous aider.

Combien s’élève une semaine dans un luxueux chalet à la montagne ?

Du studio simple sans rénovation au chalet valant plus d’une dizaine de millions d’euros, Courchevel se distingue par ses catégories de biens distinctes qui affichent un dynamisme palpable malgré la flexibilité des prix. Tout acquéreur potentiel qui estime cette destination n’aura pas de mal à y dénicher un bien répondant à son budget. Vers le mois de février, une semaine dans un chalet de dix places valait dans les 69 400 euros.

Du côté de la station de Méribel, cette destination attire également pas mal d’acheteurs potentiels vu les multiples programmes neufs disponibles sur le marché. Vous y trouverez des biens spacieux correspondant à vos attentes. Le prix au mètre carré franchit la barre des 25 000 euros voire même plus. Les locations hebdomadaires ont varié entre 3 000 et 27 000 euros, le mois de février.

Quant à la plus grande station de ski du monde, Saint-Martin de Belleville, également prisée comme Courchevel et Méribel, avec une réputation des 3 Vallées, sa cote reste en perpétuelle évolution. Malgré la hausse, les investisseurs semblent fortement intéressés par un bien immobilier haut de gamme, affichant une atmosphère « lifestyle » et des prix un peu plus bas par rapport aux deux autres stations. Pour comparer, une location à la semaine d’un appartement de standing offrant six places était possible à seulement 4 500 euros.

Aujourd’hui, du côté de Val-D’isère, une station au charme d’un village avec les atouts d’un immense domaine, l’offre n’arrive plus à satisfaire la demande. De plus, les transactions se font avec plus de rapidité qu’ailleurs. Dans cette station en vogue, la saison reste étendue pour offrir des perspectives de rentabilité locative accrues. En février, pour louer un bien immobilier à la semaine, on avait besoin d’au moins 4 800 euros.

Devant ces stations d’altitude, Megève affiche un air de village magnifiquement endormi grâce à son charme impérissable. Le marché de l’immobilier y demeure stable. Cependant, dans la station de la baronne de Rothschild, les choses ont évolué. Un programme de près de 300 logements neufs arrivera sur le marché d’ici 2022 avec une offre accrue pour combler les demandes. Ce renouvellement de l’immobilier va amener dans l’ancien de multiples rénovations ou un faible réajustement. Pour ce qui est de la location, les prix ont fortement augmenté en février avec 59 000 euros pour un chalet loué à la semaine. Sur la première semaine de janvier, ce tarif atteint les 87 700 euros.

fr_FR