fbpx

Immobilier : les choses autorisées durant le confinement

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Que faire durant le confinement

Face aux nouvelles restrictions relatives au marché de l’immobilier, le spécialiste de l’estimation immobilière, Drimki, évoque les conséquences qui touchent les départements concernés.

Les visites de logement

Bien que les visites de logement aient été suspendues durant quelque temps, il semblerait qu’elles soient, de nouveau, autorisées actuellement. Toutefois, il est à noter que cette autorisation n’est valable que pour la location, l’achat et la vente d’une résidence principale en dehors des horaires de couvre-feu établis par le gouvernement. Bien entendu, toutes les mesures sanitaires doivent-être respectées lors de ces visites. Cependant, les visites d’un bien immobilier conçu pour être utilisé comme résidence secondaire demeurent interdites pour le moment.

Pour ce qui est des agences immobilières, elles ne sont pas ouvertes au public, car elles ne comptent pas parmi les commerces de première nécessité. En ce qui concerne un bien immobilier vide, le nombre de visites est fixé à un seul par demi-journée, et la durée des visites ne doit pas dépasser 30 minutes, en plus du respect total de la distanciation physique et des gestes barrières. Ainsi, les successions de visite et les visites groupées ne sont pas, actuellement, autorisées.

Quant à la visite d’un logement encore occupé, les règles sont presque identiques à la visite d’un logement vide. Toutefois, quelques mesures de sécurité supplémentaires devront être appliquées, comme l’ouverture et la fermeture des portes et des fenêtres par l’occupant, l’usage de lingettes et de produits dsésinfectants par le professionnel immobilier, deux personnes seulement par pièce, etc.

Signature de documents chez le notaire, déménagement…

Concernant les activités au sein du secteur du BTP, il n’a pas de restrictions exceptionnelles, mais le personnel doit respecter le protocole sanitaire mis en place, notamment dans les départements touchés par le confinement. Comme pour le dernier confinement, le déménagement est toujours autorisé. Pour cela, vous devez disposer d’une attestation de déplacement dérogatoire et de présenter une preuve de déménagement, telle qu’un bail de location, un document justificatif provenant de la société de déménagement ou bien un acte de vente. Pour une estimation de votre bien immobilier en vue d’une vente, des agents immobiliers peuvent se déplacer jusqu’à votre domicile afin de faire l’estimation, prendre quelques photos et vous faire signer un mandat de vente.

Dans le cas où vous auriez besoin des services d’un notaire pour la signature d’un acte de vente ou d’un compromis de vente, vous devez vous munir d’une attestation. Il suffit de cocher sur la case « Démarches administratives ou juridiques : déplacements pour se rendre dans un service public pour un acte ou une démarche qui ne peuvent être réalisés à distance ». Pour ce qui est des assemblées générales de copropriété, elles doivent attendre jusqu’au 1er juillet 2021.

 

fr_FR