fbpx

Immobilier : les effets du confinement sur les envies des Français

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

Immobilier-confinement-changement-de-logement

Les Français veulent-ils changer de logement après un long mois de confinement ? Souhaitent-ils changer leur projet immobilier ? Qu’en est-il de leurs critères d’achat ?

En partenariat avec l’institut Poll&Roll, le promoteur immobilier, représenté par le Groupe Capelli, a souhaité prendre des nouvelles concernant les conséquences de cette crise sur les projets immobiliers des Français après un mois de confinement.

Comme on pouvait s’y attendre, le confinement a eu un impact important sur le mode de vie et le bien-être de la population. Cela est, surtout, perceptible sur la façon dont les Français partagent un même espace de vie familiale, ainsi que sur l’insuffisance de vie en extérieur. Même si 50 % des citoyens ne projettent pas de changer de logement, il est possible d’en recenser 20 % qui réfléchissent fortement à cette alternative. Ce brusque changement est, surtout, issu de la recherche d’espace, avec 1 Français sur 3 souhaite posséder un logement plus spacieux, et 1 Français sur 4 veut avoir un espace extérieur, comme un jardin, un balcon ou bien une terrasse.

Les projets immobiliers de nombreux citoyens sont également remis en cause par la crise sanitaire. Bien que 45 % des Français maintiennent leurs projets immobiliers, cette pandémie semble avoir changé les orientations et les critères des 55 % restants. Face à cette crise sanitaire et économique sans précédent, les études ont révélé que 1 Français sur 3 commence à avoir des doutes sur l’avenir. De plus, l’insuffisance de visibilité à court terme contraint les Français à adopter une politique d’attente. Du coup, un tiers des potentiels acquéreurs attendent de voir si les prix seront sujets à une baisse avant de se lancer sur un achat donné.

Avec l’interdiction de sortir de sa maison, les Français ressentent le besoin de posséder un espace extérieur, pour vivre plus sereinement le confinement et d’être plus à l’aise. En effet, près de 36 % des personnes sondées affirment que la présence d’un espace extérieur est devenue un critère essentiel dans leur projet d’acquisition.

Actuellement, 1 Français sur 3 aimerait que sa résidence se situe dans un lieu tranquille, à proximité de la nature. De plus, 17 % des Français pensent que la proximité de l’habitation avec le lieu de travail n’est plus aussi importante pour l’achat d’un bien immobilier. Après le confinement, la réalité sera sûrement différente, mais les professionnels de l’immobilier doivent tenir compte de ces nouvelles réflexions afin de donner une réponse positive aux attentes des Français.

 

fr_FR