fbpx

Malfaçons de construction sur maison neuve : comment les identifier et les éviter ?

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

immobilier-neuf-malfacon
Les défauts de construction sont fréquents, bien que la plupart des défauts soient mineurs et assez insignifiants. Cependant, les défauts les plus dangereux peuvent entraîner des dommages aux personnes ou aux biens eux-mêmes.

Qu’une malfaçon soit de nature majeure ou mineure, un problème persiste : les défauts ne sont généralement découverts que longtemps après l’achèvement des travaux, et se défendre contre les réclamations pour défaut est une tâche ardue (et coûteuse).

Qu’est-ce qu’une malfaçon dans une construction neuve?

En règle générale, les défauts de construction font référence à un défaut dans le processus de construction – qu’il s’agisse de conception, de matériaux ou de fabrication – qui entraîne une défaillance de certains aspects de la structure en cours de construction et qui cause des dommages à une personne ou à des biens (financiers ou autres). ). En d’autres termes, un malfaçon de construction doit inclure les 3 éléments suivants :

  • une déficience dans le processus de construction lui-même (résultant d’une mauvaise conception, de matériaux ou de fabrication) ;
  • la déficience doit conduire à une défaillance de la structure (c’est-à-dire en cours de construction) ;
  • cette défaillance doit causer des dommages à une personne ou à des biens (dommages financiers ou autres.

Parfois, un défaut peut être aussi simple que de ne pas répondre aux attentes d’un propriétaire. D’autres fois, cela pourrait être aussi grave qu’un défaut structurel de la propriété. De toute évidence, les défauts de construction et les retombées qui en résultent varieront considérablement en fonction de la source et de la gravité du problème.

Quels sont les principaux types de malfaçons de construction ?

Les vices apparents sont ceux qui sont connus ou facilement évidents lors de l’inspection. Ce sont ceux qu’un entrepreneur, un sous-traitant ou un autre corps de métier devrait trouver lors des inspections normales. Les vices cachés, d’autre part, sont ceux qui sont cachés ou autrement difficilement observables. Les vices cachés ne seront probablement pas détectés, même par quelqu’un qui inspecte le travail de manière assez approfondie.

  • Défauts matériels

Les défauts dus à des matériaux de construction endommagés ou inadéquats sont appelés « défauts matériels ». Lorsque ces défauts proviennent du fabricant, les parties utilisant ces matériaux ne prendront généralement conscience du défaut qu’après leur intégration dans le projet. Cela rend les défauts de matériaux particulièrement coûteux car ils peuvent nécessiter une main-d’œuvre supplémentaire et de nouveaux matériaux.

  • Défauts de fabrication

Lorsque les gens pensent aux malfaçons de construction, ce sont généralement les défauts de fabrication qui viennent à l’esprit. Ces défauts surviennent lorsqu’un entrepreneur ne construit pas une structure ou un élément conformément aux documents de construction. Les défauts de fabrication peuvent aller de simples problèmes esthétiques à des problèmes d’intégrité structurelle. Attribuer la responsabilité et déterminer comment (et même qui) n’a pas respecté la norme de diligence en matière de propriété peut être extrêmement complexe.

Le défaut d’étanchéité prend le dessus

En tant que malfaçon dans l’immobilier neuf, le défaut d’étanchéité à l’eau garde la première place à un niveau stable. Une maison qui fuit pose de nombreux problèmes, y compris l’effet que cela peut avoir sur votre santé ou vos finances si les dommages s’aggravent.

Une mauvaise étanchéité signifie  que de l’eau provenant de l’extérieur de votre maison s’est infiltrée et cause des dommages. L’étanchéité à l’eau consiste ainsi à tenter d’empêcher l’eau ou d’autres fluides de passer d’un côté du mur à l’autre. Les principaux domaines de préoccupation en matière de nouvelle construction et d’étanchéité à l’eau sont les pénétrations et les joints, ainsi que le matériau lui-même utilisé pour le revêtement mural. L’autre mesure clé associée à l’étanchéité à l’eau est la perméabilité. Cette mesure montre qu’il est facile pour les fluides de s’écouler à travers le matériau poreux.

L’importance de l’évaluation de qualité

Pendant le processus de fabrication du revêtement mural, il est si important qu’il réponde aux objectifs nécessaires pour s’assurer que l’étanchéité à l’eau ne sera pas un problème. Des processus de fabrication de qualité sont essentiels à la production de revêtements muraux durables et étanches. Une attention particulière doit également être portée aux joints et autres pénétrations, car ce sont souvent les faibles fissures de l’armure qui peuvent être exposées et causer des dommages structurels à partir de ce point.

Vous devez également comparer les tests de différents systèmes de revêtement mural par une autorité indépendante. Que ce soit en laboratoire ou sur une grande maquette, ces tests permettront d’évaluer la résistance générale de l’étanchéité à l’air mais ils ignorent un facteur clé qui est l’impact de la fabrication du chantier.

Il va y avoir différents niveaux de compétence et de fabrication appliqués en fonction de l’expérience de l’équipe qui met en place le revêtement mural ou du budget du projet etc. Ils ont un rôle tellement important dans l’étanchéité à l’eau, car si les composants n’ont pas été coupé droit, les produits d’étanchéité sont mal installés ou les joints ne sont pas correctement installés, cela entraînera de nombreux problèmes.

fr_FR