fbpx

SCPI : une année extraordinaire à bien des égards

Partager sur facebook
Partager sur pinterest

L’année 2019 est, vraisemblablement, une année extraordinaire à bien des égards pour les SPCI.

Pour ce qui est de la collecte, elle est estimée à 8,1 milliards d’euros, d’après la plateforme France SCPI. Avant cette prouesse, le record était une collecte de 6,3 milliards d’euros, en 2017.

De plus, le rendement est également en pleine expansion, après une longue période de baisse. En 2019, les SCPI de rendement ramènent en moyenne 4,51 %. Ainsi, l’année 2019 atteste de l’augmentation du rendement pour la deuxième année consécutive.

SCPI : une année extraordinaire à bien des égards

D’après le cofondateur de la plateforme France SCPI, Paul Bourdois, les rendements des SCPI n’ont jamais été inférieurs à 4 % et jamais supérieurs à 8 % depuis 30 ans. La régularité dans le rendement constitue la principale raison du succès. Au-delà de l’appréciation des Français de l’immobilier et de la qualité propre du produit, le succès des SCPI a été propulsé par les 3 éléments suivants : Livrets – Fonds Euros – Actions :

  • Les rendements des livrets sont assez faibles et excèdent à peine l’inflation. D’ailleurs, le Ministre Bruno Le Maire a annoncé une prochaine baisse de rendement du livret A, à 0,5 %. Cette nouvelle disposition sera effective au mois de février prochain.
  • Les rendements de fonds euros sont effroyables, malgré un fort investissement des épargnants pour leurs retraites. L’arbitrage de ces fonds euros est recommandé par les assureurs eux-mêmes.
  • Pour ce qui est du marché des actions, l’année 2019 a connu une belle performance, avec +26,37 pour le CAC40. Toutefois, ce marché est encore aléatoire pour les épargnants qui sont en quête de stabilité et disposent encore en mémoire les années à -40 %. Cette collecte est également favorisée par les faibles taux d’emprunt.

Ceux-ci influencent grandement la collecte, car l’endettement est, tout à fait, envisageable pour l’achat des parts de SCPI. Malgré des interrogations sur la surchauffe de la collecte des SCPI à cause de l’endettement, la plateforme assure que moins de 40 % des opérations sont réalisées à partir de l’emprunt. Et il est tout à fait probable que l’arbitrage de plusieurs ménages du Fonds détériore cette part.

fr_FR